5 conditions pour une équipe de travail performante

Vous avez certainement déjà eu l’expérience de travailler en équipe. Dépendant des circonstances, vos expériences ont pu être plus ou moins bonnes.
L’efficacité de ces équipes, déterminée par divers facteurs, a probablement été variable d’une situation à une autre.

Vous voilà maintenant en tant que leader, gestionnaire; il en revient désormais à vous de gérer des équipes de travail et de mettre en place des processus pour en assurer leur efficacité.

Bien que la gestion d’équipe varie à chaque fois, car aucune équipe n’est identique, Louise Leroux, formatrice au CCPM et consultante en gestion, vous propose 5 conditions essentielles, reconnues par les chercheurs, à la formation d’une équipe performante.

1. Définir une orientation claire

Une problématique fréquente dans les équipes de travail est le manque précision et de clarté dans la direction de l’équipe. Cela se traduit en perte de temps et d’énergie pour tout le monde, ce qui peut même aller à causer des conflits.
Pour éviter cela, en tant que leader, vous devez bien définir le mandat, des objectifs clairs et l’orientation du projet, afin de bien aligner votre équipe vers la bonne voie.

2. Connaître la différence entre un groupe d’individus et une équipe de travail

On confond souvent groupe d’individus et équipe de travail. Contrairement à une équipe de travail, un groupe d’individus n’a pas des tâches et d’objectifs communs et ainsi, n’a pas besoin de se coordonner pour les atteindre.
Une équipe de travail possède certaines caractéristiques et critères démarquants :

  • Une équipe de travail requiert une définition d’une tâche significative, appropriée, interdépendante et motivante ce qui exige un coordination des compétences complémentaires.
  • Les membres doivent prendre le temps de bien se connaître et développer un climat de collaboration (un bas taux de roulement facilite généralement le climat de collaboration dans l’équipe).
  • Les membres d’une équipe doivent avoir des rôles et responsabilités ainsi qu’un niveau d’autonomie bien définis

3. Construire une structure et composition d’équipe gagnante

Pour former une équipe performante, il est important de bien choisir des personnes ayant des compétences, connaissances, qualités interpersonnelles pertinentes et complémentaires. La diversité dans l’équipe peut également être un atout important pour sa performance. Par ailleurs, une fois formée, il est important de transmettre à l’équipe une explication des comportements acceptables/à éviter et de définir la marge d’autonomie offerte à l’équipe afin d’éviter des blocages ou malentendus.

4. Instaurer du soutien organisationnel

Assurez-vous de mettre à la disposition de vos équipes, des ressources matérielles, humaines, informatiques et financières, ainsi que d’offrir le soutien nécessaire à l’équipe. Par exemple, des formations pour garder les membres à jour dans leurs connaissances, un système de rétroaction pour s’assurer qu’ils sont sur la bonne voie et un système de récompenses pour encourager la bonne performance.

5. Optimiser les processus interpersonnels

Favorisez une communication ouverte, prônant l’entraide et la résolution de problèmes. Cela aidera à gérer les conflits, favorisera les échanges constructifs et ultimement contribuera à la performance de l’équipe et à l’augmentation de son sentiment d’efficacité.

Lisez l’article complet sur le blogue de Louise Leroux. 

En lien avec cet article : Mme Leroux donnera la formation Maximiser la performance des équipes de travail, le 22 novembre prochain.