Hommage à un homme exceptionnel : M. Bernard Lamarre

Homme d’affaire avisé, philanthrope reconnu, passionné de l’art, mais avant tout ingénieur de renom, M. Bernard Lamarre nous a quitté le 30 mars 2016, à l’âge de 84 ans. Le Carrefour Perfectionnement offre ses sincères condoléances à toute la famille et aux proches de ce Grand Homme. Afin de lui rendre hommage nous avons souhaité retracer son parcours exceptionnel.

Bernard Lamarre débute sa vie d’ingénieur en 1952 après avoir obtenu son diplôme de Polytechnique en génie civil. Il ira ensuite parfaire ses connaissances du côté de l’Angleterre où il sera diplômé d’une maitrise sur la plasticité du béton de l’University of London en 1955.

Sa carrière professionnelle débutera chez Lalonde & Valois, ancêtre de Lavalin, qui sera racheté par SNC pour devenir SNC Lavalin. Au fil des années, il a gravi les échelons et atteint les postes de direction dans ces entreprises. Sa carrière sera rythmée par de nombreux grands projets tels que la route transcanadienne à Montréal, le pont-tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine, le stade olympique de Montréal ou encore l’aluminerie de l’Alcan à La Baie. Son talent étant aussi sollicité hors des frontières du Canada, il participera à de prestigieux projets à l’étranger tels que la Route intermodale au Bénin, le Palais de la culture, le Centre socioculturel, le Musée et le Sanctuaire des Martyrs en Algérie.

Fort de son expérience, M. Bernard Lamarre est souvent sollicité afin d’amener sa vision des choses autant dans le domaine du génie, que de la culture ou encore de l’art. Très bon orateur mais aussi fin écrivain, il publiera de nombreux ouvrages techniques, mais aussi des textes très impliqués suscitant l’intérêt de grands décideurs autant dans le domaine public que privé.  Visionnaire, philanthrope et passionné de l’art, Bernard Lamarre a marqué son époque. Il a monté une collection de 1300 tableaux, laquelle fut acquise par le Musée d’art contemporain de Montréal dans les années 90.

Toujours un œil tourné vers l’avenir c’est avec passion que M. Lamarre s’impliquera auprès des jeunes de l’école Polytechnique. Il agira d’abord  en tant que membre du conseil de la corporation de 1987 à 1992, puis en tant que Président du conseil d’administration de 2002 à 2012. Durant ces années il aura notamment été une importante force de proposition dans la réforme des programmes de premier cycle, mais aussi pour la création des pavillons Lassonde.

Bernard Lamarre a reçu de nombreux  honneurs . En 1985, il reçoit l’Ordre du Canada et est nommé officier de l’Ordre national du Québec. Il deviendra grand officier en 2013. Dans sa notice biographique, l’Ordre fait mention de son engagement constant envers la collectivité.

Nous terminerons par les quelques mots de M. Christophe Guy, directeur général de Polytechnique, qui résume simplement quel grand homme M. Bernard Lamarre a été : «Bernard Lamarre fut une grande figure du génie québécois, un bâtisseur engagé qui a toujours été très attaché à la formation d’une relève talentueuse et passionnée. Polytechnique lui est reconnaissante pour son engagement profond et sans fin envers son alma mater au cours de son mandat à la présidence de 2002 à 2012. Bernard Lamarre demeure une figure emblématique, tant pour ses pairs que pour les professeurs, les diplômés et les étudiants actuels».