La « femme » qui plantait des arbres

Portrait de Laure Waridel, actuelle directrice exécutive du CIRODD*

Originaire de Suisse Laure Waridel s’illustre très rapidement en co-fondant l’association Equiterre, un oragnisme à but non lucratif ayant pour but de contribuer à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à faire des choix écologiques, équitables et solidaires. Pionnière du commerce équitable et de la consommation responsable elle est aussi écrivain avec les livres à succès « L’envers de l’assiette » ou encore « Acheter c’est voter ». En septembre 2015 elle sera nommée directrice exécutive du CIRODD*. Au travers de cette organisation Laure Waridel souhaite faire du développement durable une réalité concrète et non un simple paradigme à la mode.

Ses inspirations

Ses origines ainsi que son enfance, vécue dans une ferme laitière du Mont saint Grégoire, l’auront beaucoup influencé durant sa carrière. Du côté culturel c’est un film qui l’aura marqué : « l’homme qui plantait des arbres ». Selon l’œuvre de Frederik Back elle nous rappelle que la force du petit geste répété est extrêmement importante. Le développement durable se construit de petit détail pour mettre en place de grande chose. Sinon du côté musicale ceux sont les classiques de Bach ou encore la voie de Norah Jones qui l’inspire et la calme.

Une possible carrière politique ?

Laure Waridel étant de plus en plus médiatisée, c’est une question qui pourrait se poser. Femme hyperactive il semble qu’elle ne soit pas prête à se lancer, du moins à court terme. Cette idée lui a cependant déjà traversé l’esprit. Si elle doit se lancer, ce sera avec un groupe de personne partageant sincèrement ses valeurs. Elle estime que la majorité n’est pas encore prête à prendre en considération les préoccupations écologiques. Dans l’attente d’un éventuel grand saut, dans le bain politique, Laure Waridel suit les idées du parti Quebec solidaire.

*Carrefour Perfectionnement Polytechnique Montréal

Son interview complète par René Homier-Roy >>